Page de vie

Atelier d’écriture chez Ghislaine : Un lieu, 8 mots:

brouette, forêt, printemps, eau, cassure, souffrance, courage, balade

Fin d’un monde
        ruban blanc
Dans un monde virtuel ou tout semblait permis
Elle s’était construit patiemment une seconde vie 
Il avait suffit d’un ruban pour l’attacher
Et de quelques phrases lancées pour tout balayer.

Sentir le doute s’infiltrer aussi aisément
Dans son âme qu’une pluie de printemps.
Aucun mot pour décrire la souffrance ressentie,
Plus de force pour surmonter cette cassure honnie.

Chercher le courage d’affronter la vérité
Détester celle qu’on a aussi  à avouer.
Perdre sa confiance, et ne plus  donner la sienne.
Regarder s’effondrer son univers avec peine.

Ne plus avoir d’autre envie qu’une vraie balade.
Se perdre en forêt  à s’en rendre malade.
Arrêter de penser pour pouvoir oublier
Cette question lancinante, ne pas y arriver…

Etre mal, avoir mal, avoir à se débattre,
Tête sous l‘eau, se noyer sans chercher à combattre
Ne penser qu’à disparaitre pour ne plus blesser,
Et ne pouvoir s’y résoudre sans aucun regret.

Se raccrocher à l’idée qu’un autre jour peut être
On utilisera notre vieille brouette
Pour emporter nos griefs et tous nos remords
Afin de les bruler au fond d’un coffre-fort.
Ndrix carre

27/03/2011

Publicités

12 Commentaires

Classé dans Uncategorized

12 réponses à “Page de vie

  1. soryu64

    superbe texte, heureusement, une lueur d’espoir juste à la fin…. mais il faut aller la chercher dans la brouette ! Ouf ! Tu vois, on ne considère pas souvent les objets à leur juste valeur ! Vive les brouettes ! 😀

  2. Un très beau texte, avec un message d’espoir… 🙂
    Bisous ma Ndrix 🙂

  3. Ghislaine

    Merci Ndrix,
    Mais non tu n’es pas en retard du tout………le jeu ne se cloture
    que le vendredi soir voir samedi matin tu sais
    la fin est plus dans l’espoir ave cla brouette lol
    bisous et merci…………..

  4. kekos13

    Un très beau texte, et parfois une dur réalité…. bisous

  5. koquin37

    très joli ressenti mis en vers!

  6. joli poème avec les mots imposés.
    bon après midi
    bisous
    Mamie Mandrine

  7. Lady Bird

    beau texte et l’idée de la brouette … je la retiens … mdr !!!!
    bravo

  8. C’est juste magnifique !

    bises

  9. Beaucoup de justesse dans cette analyse , j’aime beaucoup l’idée de la brouette pour mettre fin à tous ces tourments .
    Bravo pour ce très beau poème
    Bonne soirée
    Bisous

  10. Laisse ta brouette sur la pelouse, le vent va bien finir par emporter tout ce qui reste dedans. Et ne reste pas à la regarder, tu finirais par ne plus voir ce qui se passe à coté. Il est des moments et des gens qui peuvent construire des ponts entre les réalités et les rêves. Garde les yeux ouverts et ta main aussi, libre qu’on la prenne, libre qu’on t’entraîne.
    J’attends avec impatience tes prochains billets 🙂

  11. Maxime

    Voici venu le printemps, je t’invite en forêt pour une jolie balade
    Viens oublier les cassures de l’hiver et son lot de souffrances
    J’y ai caché pour toi une brouette remplie de courage
    Pour que « petit Nemo » puisse respirer la tête hors de l’eau.

  12. Beau texte ! Évidemment, un autre univers !
    Bon WE!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s