L’aube naissante

aube naissante

L’aube naissante

J’aime ce moment où la nuit déchire ses voiles
Laissant apparaitre une lumière diaphane
Dernier salut de la lune au jour qui se dévoile
Ultime halo lunaire avant qu’il ne se fane.

J’aime ce moment où l’ombre flirte avec la lumière
Mêlant toutes les nuances de gris à l’astre d’or
Teintant de rose nacré l’horizon là derrière
Laissant deviner le jour  prenant son essor

J’aime ce moment où le temps suspendu plane
Souvenir  flou de l’obscurité apaisante
Contre promesse d’un jour  que l’on glane
Laissant présager des  rencontres plaisantes

J’aime ce moment où nos rêves nous accompagnent
Au delà du sommeil dans ses brumes matinales,
Nimbant,  sous nos yeux émerveillés, la campagne
De pans de brumes irisées presque virginales

J’aime ce moment qui nous gonfle le cœur d’espoir
De voir renaitre si joliment  un jour tout neuf
C’est toute ragaillardie que je regarde le soir
S’incliner face à l’aube naissante sur Elbeuf.

Ndrix carre

                  

             28/10/2011

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

2 réponses à “L’aube naissante

  1. … et un blog renaissant ?
    Va-t-on enfin avoir l’intégralité des oeuvres de la poétesse au lapin ?
    Un baiser et des encouragements d’un admirateur sans restrictions !

  2. Et j’aime beaucoup la manière dont tu le partages avec nous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s