La fête foraine

Souvenirs sucrés des fêtes foraines de notre enfance ….version anglaise ascendant slam … Un atelier proposés par Zebiam.

 

La fête foraine

La fête foraine venait tout juste de s’installer
Et déjà l’air embaumait la barbe-à-papa
Les pommes d’amour dans leur coquille rouge et sucrée
S’offraient à la vue des rares badauds déjà là.

Ferme les yeux  ! Sens ces effluves !
Cotton candy and love apples
Et souviens toi, remember it
Du  gout du sucre dans ta bouche !

La grande roue dominait majestueusement
Illuminant de milles feux le ciel déjà sombre
Faisant valser ses nacelles au rythme très lent
D’un vieil orgue mécanique resté dans l’ombre.

Ouvre les yeux ! Regarde les lumières !
A big wheel in the dark sky
Et souviens toi, remember it
Des étoiles qu’elles allumaient dans tes yeux !

Le tir aux canards offrait ses lots de peluches
A une horde de cowboys en culottes courtes
Alors que les plus habiles, grimpés sur une buche,
Du stand de pêche à la ligne gagnaient une tourte.

Ferme un œil ! Refais ces gestes !
Duck shotting and fishing rod
Et souviens toi, remember it
Comme ta main ne tremblait pas !

Des éclats de rire devant le palais des glaces
Nous encourageaient à relever le défi
Que nous lançaient ces vitres posées de place en place
Pour ralentir notre chemin vers la sortie.

Sens ton cœur se serrer !Tend tes mains devant !
the funny labyrinth
Et souviens toi, remember it
De ton angoisse cachée d’y rester coincé !

Les hurlements nous guidaient vers le train fantôme
Qu’on redoutait tant mais qu’il fallait avoir fait
En affrontant son cortège de monstres difformes
Pour prouver aux copains quel courage on avait.

Ose jeter un regard ! Retiens toi de sursauter !
The ghost train ans his cry
Et souviens toi, remember it
Comme tu jubilais de sentir ces frissons sur ta peau !

Le fracas assourdissant des montagnes russes
Nous donnait l’envie de braver la pesanteur
Perchés tout là haut par je ne sais quelle astuce
Puis lâchés vers le bas à en mourir de peur

Ecoute ces cliquetis ! Laisse éclater tes cris !
The roller Coaster
Et souviens toi, remember it
Du vent qui faisait voler tes cheveux !

Et puis cette attraction à en perdre la tête
Cette pieuvre géante qui secouait comme des fous
Et nous laissait pantelant sortir de la fête
Tout titubants mais si heureux d’être fin saouls

Remue la tête ! laisses toi aller !
Giant octopuss
Et souviens toi, remember it
Des fêtes foraines de ton enfance …

Ndrix carrele 10/05/2012

Publicités

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Une réponse à “La fête foraine

  1. Ben il est où le Zeb ? Ce serait un minimum de venir te poser un kiss on your nose, pretty woman 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s